Munchkin

Vous avez l’âme d’un aventurier et vous rêvez de découvrir des donjons pour y trouver les trésors qui y sont cachés ? Alors Munchkin est le jeu qui est fait pour vous ! L’objectif est simple, être le premier à atteindre le niveau 10 en faisant attention aux monstres, aux dragons et à vos adversaires qui rôdent dans ce donjon !

Présentation du jeu

Munchkin est un jeu de société qui se joue avec des cartes. Chaque joueur y incarne un aventurier qui rentre dans un donjon en quête de gloire, de fortune et de puissance. Vous trouverez des trésors fantastiques, des équipements puissants et monterez en niveau au fur et à mesure de votre avancée. Un seul problème : seul le premier à atteindre le niveau 10 gagnera la partie, ce qui signifie qu’il faudra alterner entre coopérer avec ses ennemis et leur mettre des bâtons dans les roues pour ne pas les laisser gagner la partie. À vos marques. Prêts ? Trahissez !

Caractéristiques

Nom originalMunchkin
ÉditeurEdge Entertainment
AuteurSteve Jackson
IllustrateurJohn Kovalic
Dimension de la boîte (Lxlxh)9,4 cm x 2,2 cm x 11,8 cm

Contenu de la boîte

La boite de base du jeu est dotée de :

  • 168 cartes
  • 1 dé à 6 faces
  • 1 livret de règles

Elle est de plus formée de manière à pouvoir accueillir d’un côté la pile de cartes Donjon et de l’autre la pile de cartes Trésor, afin que celles-ci ne se mélangent pas lorsque vous rangez le jeu.

Petit historique

Ce jeu a été créé par Steve Jackson et illustré par John Kovalic. Il a été édité en France par Edge Entertainment, puis distribué par Millenium à partir de l’an 2000. En 2010, une réédition complète de la boîte d’origine est sortie en boutique, incluant certains ajouts des extensions comme des races et des classes.

Steve Jackson : connu pour son travail sur la série des jeux Munchkin, il est en outre l’auteur de plusieurs « Livre dont vous êtes le héros » (sous la direction de son homonyme en Grande-Bretagne) et de plusieurs jeux de société et jeux de rôle, parmi lesquels Illuminati ou GURPS.

John Kovalic : Dessinateur à l’origine du Comic Book, John Kovalic s’est également fait connaître lorsqu’il a commencé à travailler sur la série de jeux Munchkin. Il a souvent travaillé avec Steve Jackson sur différents jeux de plateau.

Règles du jeu de Munchkin

Le Munchkin est un jeu qui se joue entre 3 et 8 joueurs. L’excitation de la partie monte au fur et à mesure de l’ajout de joueurs, néanmoins tous n’apprécieront pas de devoir atteindre 7 tours afin de pouvoir jouer le leur : considérez jouer entre 5 et 6 joueurs pour une expérience optimale.

Préparation et mise en place

  • Il faut former deux piles de cartes : 1 pile de cartes Donjon, 1 pile de cartes Trésors.
  • Distribuer à chaque joueur 4 cartes Donjon et 4 cartes Trésors.
  • Chaque joueur débute avec un personnage de caractéristique faible :
    • Race : humain
    • Classe : sans classe
    • Niveau : 1
    • Sexe : au choix

Déroulement de la partie

  • Chaque joueur commence en tant qu’humain sans classe de niveau 1, en recevant 4 cartes en main : deux cartes Donjon et deux cartes Trésor. Chacun s’équipe de ce qu’il peut, et la partie peut commencer.
  • À son tour de jeu, un joueur doit commencer par tirer une carte Donjon : on dit qu’il « ouvre une porte ». Il devra subir ce qui se cache dans la salle du donjon : combattre le monstre qui s’y trouve, subir la malédiction qui s’abat sur lui ou simplement récupérer la carte qui n’a pas d’effet immédiat.
  • Il pourra ensuite, s’il n’a pas combattu de monstre au préalable, « fouiller la pièce » afin de récupérer une carte Donjon supplémentaire dans sa main ou « combattre un monstre de sa main » afin de gagner en niveau et en trésor plus rapidement. On passe ensuite au tour du joueur suivant.
  • Lors d’un combat, la puissance du monstre est donnée par un chiffre. La puissance du joueur est calculée en faisant la somme de ses niveaux, des bonus offerts par ses équipements et des bonus divers qui peuvent s’appliquer : un monstre peut être plus fort ou plus faible face à une race, une classe ou un sexe précis, des effets à usage unique peuvent être employés et ainsi de suite. En cas d’égalité, c’est généralement le monstre qui gagne. Un joueur peut également faire appel à l’aide d’autres joueurs, en leur promettant par exemple les trésors du monstre en échange. À moins que le ou les joueurs qui aident ne soient des elfes, seul le joueur dont c’est le tour gagne un niveau.
  • Il existe plusieurs manières de gagner un niveau : en combattant un monstre, en vendant des trésors pour atteindre 1000 pièces d’or, ou encore en trouvant l’une des cartes « Gagner un niveau ». Seul le combat de monstre peut cependant faire monter un joueur du niveau 9 au niveau 10, et ainsi lui faire gagner la partie.

Fin de la partie

Le jeu se termine lorsqu’un joueur atteint le niveau 10 grâce à un combat de monstre ou à une intervention divine. Il va alors gagner la partie. Il est possible qu’il y ait plusieurs joueurs victorieux si plusieurs arrivent de cette manière au niveau 10.

Conseils et techniques pour gagner à Munckin

  • Munchkin est un jeu qui ne récompense pas ceux qui jouent de manière trop honnête. Un seul d’entre vous remportera la partie, soyez retors. Il n’y a aucune limite à la coopération ou aux marchés que vous pouvez passer avec les différents joueurs, profitez-en !
  • Adaptez-vous à la situation également : jouer elfe donne un bonus intéressant pour monter de niveau rapidement (ils gagnent un niveau en participant aux combats des autres joueurs) tandis que les guerriers remportent les combats contre les monstres en cas d’égalité. Les roublards peuvent voler des équipements aux autres joueurs, et les nains peuvent porter une carte de plus que la limite autorisée normalement pour garder plus d’horreurs à envoyer à vos amis qui prennent un peu trop la tête du groupe.
  • Et faites attention à ne pas vous laisser piéger par un joueur qui préfère vous faire utiliser vos cartes plutôt que de dépenser les siennes : vos alliés de circonstances pourraient bien se retourner contre vous ! Et si jamais vous vous faites piéger et qu’un monstre vous tue, les autres joueurs pourront se partager vos possessions tandis que vous ne garderez que votre classe, votre race et votre niveau. Un retard qu’il sera difficile de rattraper !

Les différentes versions de Munchkin

Ce jeu a été décliné en de nombreuses versions. Outre la réédition du jeu de base et de ses extensions, vous trouverez de nombreuses autres versions du jeu à l’humour spécifique, toutes tirées des univers de jeu de rôle les plus connus.

Le Star Munchkin

Vous envoie dans l’espace, perdu entre les univers de Star Wars, de Star Trek ou encore de Star Gate et autres Firefly.

Munchkin Quest

Bien différent de ses pairs, il s’agit d’un jeu de plateau et d’un retour à l’univers du jeu de rôle médiéval fantastique. Pour l’occasion, cette version se dote de règles améliorées, dans lesquelles les joueurs doivent découvrir le donjon dans son ensemble, passer et repasser par des salles à la recherche des monstres et des trésors cachés derrière les portes mal fermées.

Le Munchkin Cthulhu

Vous permettra de jouer dans l’univers inquiétant de Lovecraft… tourné à la dérision.

Munchkin Zombies

Les morts-vivants eux aussi ont droit à leur jeu ! Relevez-vous d’entre les morts et allez mâchouiller du vivant !

Munchkin Apocalypse

C’est la guerre ! Les bombes nucléaires explosent, il n’y a plus de nourriture, plus d’eau, les groupes de pillards s’organisent, et vous, vous devez survivre !

Il existe également quelques extensions du jeu comme le Munchkin Blender qui permet de mélanger les différentes versions du jeu, ou le Petit Papa Munchkin qui s’ajoute à toutes les autres moutures. Il existe encore d’autres versions du jeu, qui ne sont pas arrivées jusqu’en France pour le moment.

Notre avis sur Munchkin

Les plus

  • Pas deux parties semblables
  • Une grande variété de cartes et de situations amusantes
  • Facile à comprendre…

Les moins

  • … Peut-être plus si vous avez les références du jeu de rôle médiéval-fantastique
  • Des parties qui peuvent s’éterniser
  • Des joueurs qui peuvent se sentir lésés

L'avis de Thibault

Munchkin offre un bon compromis entre jeu facile à transporter et à expliquer, mais qui ne demande ni réflexes ni vitesse d’action. L’amusement viendra autant des cartes jouées et des situations rocambolesques que de vos négociations pour recevoir l’aide des uns et des autres en combat.

Le Munchkin est un jeu appréciable par tous, fans de jeux de rôle ou joueurs en quête d’un jeu accessible au plus grand nombre. Chaque carte est un nouveau trait d’humour qui amusera tout le monde, soit simplement par son nom, soit par le dessin qui l’accompagne. Les parties sont endiablées, les trahisons nombreuses. La rejouabilité est bonne, et le seul problème du jeu vient finalement de ses joueurs : certains combats peuvent être longs, et nécessiter l’attention de la table entière sur des discussions d’alliance et de trahison.

La fin du jeu peut également se révéler décevante, lorsque le dernier combat est résolu par l’affrontement d’un joueur de niveau 9 équipé comme un grosbill contre un simple monstre de niveau 2 qui ne pourra pas opposer de résistance, peu importe combien les autres joueurs essaient d’empêcher cette victoire trop facile.

Néanmoins, l’utilisation de différentes versions du jeu avec le blender permet des combinaisons quasiment infinies, pour que deux parties ne se ressemblent jamais : un cultiste super-héros confronté aux percepteurs d’impôts de l’espace aidé d’un elfe espion, ça a une saveur particulière.

Sommaire

Notre avis

Quelques infos

  • Nombre de joueurs : de 3 à 6
  • Age : + de 10 ans
  • Durée : environ 45 minutes
  • Types : jeu de cartes
  • Catégories : jeu d’affrontement, jeu de stratégie