7 Wonders

Sommaire

Quelques infos

Notre avis

Vous avez toujours rêvé de prendre la tête d’une civilisation de l’Antiquité et de construire l’une des 7 Merveilles du monde antique ? Alors le jeu de stratégie 7 Wonders est fait pour vous. Construisez les bons bâtiments, exploitez les bonnes ressources, dominez militairement vos adversaires et mettez en place des progrès scientifiques pour essayer de gagner la partie !

Présentation de 7 Wonders

7 Wonders est un jeu de société qui se joue avec des cartes. Chaque joueur choisit une merveille du monde (comme les Pyramides de Gizeh, le Colosse de Rhodes ou encore le Phare d’Alexandrie) et doit, à travers trois âges différents, construire sa merveille et des bâtiments autour afin de devenir le plus puissant. Seul celui qui générera le plus de points de victoire gagnera la partie. C’est là que l’affaire se complique…

Caractéristiques

Nom original7 Wonders
ÉditeurRepos Production
AuteurAntoine Bauza
IllustrateurMiguel Coimbra
Dimension de la boîte (Lxlxh)29 cm x 29 cm x 8 cm

Contenu de la boîte

  • 7 plateaux Merveille
  • 7 cartes Merveille
  • 49 cartes Âge I
  • 49 cartes Âge II
  • 50 cartes Âge III
  • 42 jetons Conflit
  • 20 pièces de monnaie de valeur 3
  • 30 pièces de monnaie de valeur 1
  • 1 carnet de score
  • 1 livret de règles
  • 1 aide de jeu
  • 2 cartes « 2 joueurs »

Petit historique

7 Wonders est un jeu de société créé par Antoine Bauza en 2010 et publié par Repos Production. Bien qu’Antoine Bauza soit connu pour 7 Wonders ainsi que pour ses multiples extensions, il a également créé deux autres jeux connus, Tokaido et Takenoko et, en collaboration avec Ludovic Maublanc, il a adapté les univers du Donjon de Naheulbeuk, de Rampage et d’Attack On Titan respectivement en 2010, 2013 et 2016. Le jeu 7 Wonders a été récompensé de multiples fois pour ses nombreuses qualités, obtenant dès l’année 2010 le Tric Trac d’or 2010 et le Swiss Gamers Award 2010. En 2011, il reçoit également le prix spécial du Jury de l’As d’or 2011, le Gouden Ludo 2011, le Golden Geek 2011 et en Allemagne, il reçoit le Deutscher Spiele Preis 2011 et le Spiel des Jahres – Meilleur jeu pour connaisseurs 2011.

Notre avis sur 7 Wonders

Les plus

  • Un jeu à la rejouabilité infinie
  • Des extensions qui rajoutent de nouvelles mécaniques
  • Des parties très disputées jusqu’au bout

Les moins

  • Obligation de faire du contre-draft*
  • Connaissance des cartes nécessaires pour établir les meilleures stratégies

*Contre-draft : technique de jeu consistant à prendre, jouer ou défausser une carte dont un adversaire aurait besoin afin qu’il en perde l’accès

L'avis de Thibault

7 Wonders est un jeu qui se renouvelle sans cesse. Primé de nombreuses fois, il est facile à comprendre et dur à maîtriser. Il ne demande aucun réflexe, mais exige de surveiller ses adversaires et d’adapter votre stratégie en fonction de la leur afin de remporter la partie. Il peut devenir un classique de votre ludothèque.

Règles du jeu de 7 Wonders

Vous trouverez ci-dessous les règles du jeu 7 Wonders.

Préparation et mise en place

Avant de commencer à jouer, il va falloir mettre en place le jeu :

  • La première étape va consister à supprimer un nombre de cartes défini sur les trois paquets en fonction du nombre de joueurs.
  • Distribuer une des sept Merveilles à chacun des joueurs, l’orientation de la carte va déterminer le plateau Merveille attribué au joueur.
  • Chaque joueur va recevoir 3 pièces d’une valeur de 1 qu’il met sur son plateau. Le reste va former la banque.
  • Les jetons Conflit vont aller dans la réserve près des autres pièces.

Déroulement de la partie

  • La partie commence lorsque chaque joueur a pris une merveille choisie au hasard. Il obtient un certain nombre de cartes selon le nombre de joueurs.
  • À chaque tour, les joueurs doivent jouer une carte de leur main, en respectant les conditions de pose, puis passer les cartes restantes au joueur suivant, suivant une mécanique de draft : chaque joueur obtient les cartes que le joueur précédent avait en main au dernier tour, minus la carte qui a été jouée. Lorsqu’il ne reste plus que deux cartes dans la main des joueurs, ceux-ci jouent l’une des deux et défaussent l’autre. Un joueur peut également choisir d’utiliser une carte de sa main pour construire un étage de sa merveille, c’est-à-dire payer le coût indiqué sur la merveille qui lui a été attribuée afin de gagner les bonus correspondants en plaçant une carte à l’emplacement prévu à cet effet.
  • Il existe plusieurs types de cartes : les cartes de production de matières premières (pierres, bois, métal…) et produits manufacturés (verre, tissu…), les cartes militaires qui permettent d’affronter ses voisins, les cartes de commerce pour faciliter l’achat de ressources chez vos voisins, les bâtiments civils qui rapportent des points de victoire immédiats, les bâtiments scientifiques qui génèrent des points de victoire de manière exponentielle, et les guildes, seulement au troisième âge, qui permet de démultiplier votre argent ou vos points de victoire.
  • Lorsqu’un âge s’achève, les joueurs comparent leurs forces militaires avec celles de leurs voisins directs. Un joueur qui perd une bataille contre un de ses voisins directs récupère un jeton -1 point, et un joueur qui gagne la bataille gagne un jeton +1, +3 ou +5 points selon l’âge qui vient de s’achever. Ensuite, un joueur distribue les cartes de l’âge suivant, et on recommence un round jusqu’à arriver à la fin du troisième âge, qui marque la fin de la partie.

Fin de la partie

À la fin de la partie, il est temps de compter les points de victoire : ceux-ci sont notés sur les cartes et les étages de merveilles. Les bâtiments scientifiques permettent de marquer des points selon les symboles affichés dessus : 7 points pour chaque groupe de 3 cartes de symboles différents placés devant vous, plus le nombre de symboles similaires au carré. Enfin, comptez votre argent et divisez le compte obtenu par trois pour obtenir vos derniers points de victoire.

Conseils et techniques pour gagner à 7 Wonders

7 Wonders est un jeu où chaque carte peut compter dans la victoire finale. La moindre erreur peut parfois coûter la partie.

  • Lors du premier âge, soyez sûr de pouvoir produire vous-même la quasi-totalité des ressources du jeu, ou de pouvoir les acheter à vos voisins. Il sera toujours possible de rattraper les ressources manquantes durant le deuxième âge, au prix de devoir laisser passer de meilleures cartes. Si l’un de vos voisins produit la totalité ou presque des ressources, l’acquisition d’un marché vous permet à un prix réduit d’obtenir les ressources dont vous aurez besoin. Assurez-vous tout de même d’avoir assez d’argent dans ce cas.
  • La construction des étages permet aussi le contre-draft : si vous voyez l’un de vos adversaires se concentrer sur la science ou le militaire, par exemple, vous pouvez utiliser ces cartes pour construire les étages de vos merveilles et ainsi les empêcher de mettre la main sur ces cartes.
  • Les cartes militaires peuvent représenter une somme de points intéressante, mais peuvent être ignorées : le joueur qui perd toutes ses batailles n’obtient, au total, qu’un malus de 6 points. Puisque les joueurs jouent généralement une carte militaire par âge, cela représente trois cartes grâce auxquelles vous pourrez faire plus de 6 points et donc compenser ce malus.
  • Enfin, le choix des guildes lors du troisième âge est aléatoire. Néanmoins, connaître leurs effets à l’avance permet un bonus de points conséquent en fin de partie.

Les différentes extensions de 7 Wonders

7 Wonders s’est doté avec le temps de plusieurs extensions, chacune ajoutant de nouvelles mécaniques.

7 Wonders Leaders

Il s’agit de la première extension, sortie dès 2011, qui rajoute la mécanique des leaders, des cartes à jouer entre les âges qui donnent divers bonus à votre plateau. De nouvelles guildes font leur apparition, ainsi qu’une nouvelle merveille.

7 Wonders Cities

Sortie en 2012, cette extension intègre des cartes de marché noir, plus puissantes et souvent plus offensives, mais aussi la mécanique de paix, qui permet de ne pas affronter ses voisins lors d’un âge. Ceux-ci vont donc se mesurer aux joueurs après celui qui a joué le jeton paix. Deux merveilles font leur apparition, ainsi que des jetons de dette en cas de besoin.

Wonder Pack

Cette extension rajoute simplement de nouvelles merveilles pour plus de diversité.

7 Wonders Babel

Cette extension est sortie en octobre 2014 et rajoute deux mécaniques : la construction de la tour de Babel, commune à tous les joueurs, et qui modifie les règles au fur et à mesure de sa construction, et les grands projets, communs à tous les joueurs également et qui donnent des bonus à ceux qui y participent ou des malus à ceux qui n’y participent pas.

7 Wonders Armada

Dernière extension du jeu de base sortie à ce jour, l’extension 7 Wonders : Armada introduit la mécanique du conflit maritime, dans lequel chaque joueur s’affronte par bateaux interposés et découvre des îles qui offrent des bonus lors de leur exploration.

Plusieurs merveilles et cartes leaders ont aussi été créées et offertes lors d’événements promotionnels, comme c’est le cas de la première version du Manneken Pis, de Catan, de Syracuse ou encore des leaders comme Stevie Wonder, Louis Armstrong, Esteban, Wil et Nimrod.

Les différentes versions de 7 Wonders

Vous trouverez ci-dessous une variante de ce jeu.

7 Wonders Duel

Il n’existe qu’une seule version alternative du 7 Wonders, intitulé le 7 Wonders Duel, qui permet un affrontement à deux joueurs plus intéressant qu’avec les règles alternatives pour deux joueurs de la version classique.

D'autres jeux de stratégie