Confinement et Covid-19, l’industrie des jeux de société va bien !

Jeux de société et confinement

Le monde vit une période exceptionnellement morose. Beaucoup de secteurs d’activité sont littéralement en berne. L’économie des plus grands pays vacille. Et au milieu de ce désastre économique causé par la pandémie du Covid-19, l’industrie des jeux de société se porte mieux que jamais. Confinement oblige, petits et grands se retrouvent autour des Monopoly, Uno, La Bonne Paye, Scrabble et autres Trivial Pursuit, ainsi que tout un choix de jeux de société modernes !

Confinement et jeux de société : les grands classiques en priorité

Avec la fermeture des restaurants et des commerces et cette distanciation sociale imposée, rester à la maison peut vite devenir long. Et en famille, trouver de quoi s’occuper est littéralement vital. Constituant un passe temps familial par excellence, les jeux de société sont alors plus vendus que jamais. Le cabinet d’études NPD a réalisé une enquête sur la question aux premières semaines du confinement. Cette étude révèle que par rapport aux chiffres de la même période en 2019, les commandes des jeux de société ont progressé de 83% sur la seule semaine du 16 au 22 mars 2020. Dans cette nouvelle tendance des jeux de société, Frédérique Tutt, responsable de chez NPD, déclare que « les Français optent pour les grands classiques »

Le Monopoly fait incontestablement partie de ces jeux de société classiques que de nombreux ménages achètent pour la première fois ou ressortent des tiroirs. Âgé maintenant de 85 ans et édité dans au moins de 200 versions différentes, le plus célèbre des jeux capitalistes fait partie du top 4 des jeux les plus commandés sur Amazon en cette période spéciale. Et les 500 000 € de cadeaux proposés par la marque pour fêter les 85 ans du jeu doivent bien motiver ceux qui ne le possèdent pas encore. Parmi ces cadeaux, il y a par exemple des cartes chance à gratter 100% gagnantes glissées dans les boîtes actuellement disponibles à la vente.

Parmi les grands classiques qui réunissent les familles depuis 1931, on peut également citer le fameux Scrabble qui appartient aujourd’hui à Mattel. L’étude réalisée par NPD place le Scrabble Classique à la 3ème place des jeux auxquels les Français jouent le plus pendant ce confinement.

Par ailleurs, faisant plutôt partie des jeux de patience, le puzzle profite également de ce boom de l’industrie des jeux de société. Et les adultes sont plus intéressés parce que les chiffres explosent surtout avec les puzzles grands formats. Ravensburger est par exemple pratiquement à court de stock pour les puzzles 1 000 pièces. D’ailleurs, dans le top 10 des produits les plus recherchés sur Amazon, le puzzle adulte était à la 7ème place le 24 mars, d’après une publication de Forbes. Et dans l’enquête du cabinet NPD, les puzzles 1 000 pièces, 500 pièces et 1 500 pièces de Ravensburger occupent respectivement les 5ème, 6ème et 7ème rang du top 10 des jouets les plus vendus entre le 16 et le 22 mars 2020.

Dans ce top 10, on peut aussi citer La Bonne Paye, Uno Carte, Uno Deluxe Metal Box, Trivial Pursuit Family Edition et Monopoly Edition Tricheurs.

Les marques ont du mal à suivre les commandes 

Bien entendu, quand les jeux de société classiques sont sur les devants de la scène, ce sont les chiffres d’affaires des fabricants qui explosent. Les géants Américains comme Hasbro (créateur du Monopoly) et Mattel (créateur du Scrabble) se portent donc très bien pendant cette pandémie du Covid-19. Mais les plus petits fabricants tirent aussi leur épingle du jeu. Parmi eux, citons Libeludd, la PME française basée à Poitiers qui a édité Dixit. Créé en 2008, ce jeu de société est également incontournable avec plus de 10 millions d’euros de vente depuis sa création. Les jeux de société de la marque Gigamic (basée dans le Pas-de-Calais) figurent aussi parmi les plus joués en ces temps d’isolement obligatoire.

Quoi qu’il en soit, beaucoup de marques de jeux de société peinent parfois à suivre les commandes. Parmi les ventes de jeux de société qui ont explosé depuis le début du confinement, Ravensburger domine par exemple le top 10 des jeux de sociétés et des puzzles. Les ventes battent des records sur sa boutique en ligne avec 5 fois plus de commandes par rapport à la même période en 2019. Enregistrant actuellement un pic de ventes comparable à celui de Noël, la marque affiche des chiffres encore plus épatants en Amérique du Nord avec une augmentation de +370% des ventes par rapport à 2019.

Avec presque un jeu de société par seconde qui se vend en France, on peut confirmer que cette industrie est parmi les rares à tirer bénéfices de cette pandémie du coronavirus Covid-19. D’ailleurs, les marges réalisées sur ce marché sont énormes. Elles peuvent aller de 40 à 70% si les fabricants sont seulement éditeurs ou également distributeurs. Et après les jeux de société, les ventes des jeux en plein air suivent sensiblement la même courbe depuis le retour du printemps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here